Neurofeedback : nouvelles perspectives dans le TDAH

Capture d_écran 2017-10-12 à 06.34.22

Qu’est ce que le Neurofeedback ?

C’est une technique d’entraînement de l’activité cérébrale non invasive connue depuis les années 60. Elle module l’activité cérébrale spécifique du patient qui présente un TDAH dans le but de corriger par signaux rétroactifs (visuels essentiellement)  de façon durable inattention et ou hyperactivité.

L’activité cérébrale de l’enfant est mesurée avec un système d’électro-encéphalographie (EEG) : un bonnet capteur et un amplificateur. L’enfant contrôle un jeu sérieux en temps réel par la pensée, sans clavier. Pour gagner des points et progresser dans le jeu, l’enfant apprend à moduler son activité cérébrale en l’augmentant ( en particulier les ondes Beta) ou en la diminuant (en particulier les ondes Theta). Au fil des séances, la modulation des ondes cérébrales devient un automatisme, et petit à petit les symptômes du TDAH peuvent être corrigés puisque l’enfant s’entraine à se focaliser sur quelque chose.

A ce jour le neurofeedback nouvelle génération permet de travailler selon ces modalités à la maison, sur des protocoles entièrement automatisés et personnalisés aux enfants en toute sécurité.

Www.mensia-koala.com

YouTube / Mensia KOALA

 

Témoignages

 

Maria : «  Je sens un vrai quelque chose.  Ce matin elle n’a pas bougé de la chaise et pas cherché à bouger pendant 35 minutes, rien que ça c’est une prouesse.  Sur les 35 minutes elle en a passé au moins 25 les bras croisés, respirant lentement, visiblement concentrée. »

Clara : « Elle a beaucoup progressé ! Je le constate dans la vie de tous les jours: elle est plus « présente » dans la conversation, elle est plus attentive.

Elle jouait du piano depuis deux ans mais n’avait jamais été au bout d’un morceau, maintenant c’est le cas, il y a eu comme un déclic.

Christine : « j ai très vite réussi à scorer, je me dis que c’est lié aux années passées à la messe du dimanche à fixé mon attention sur un bougie allumée »

Capture d_écran 2017-09-22 à 14.47.59

Quelle efficacité des stratégies de remédiation cognitive, de renforcement des habiletés éducatives parentales, du travail de rééducation et du neurofeedback ?

A ce stade, les méta analyses ne permettent pas de prouver une efficacité égale à celles des stimulants de l’attention sur les symptômes d’inattention, d’impulsivité, d’instabilité (Samuele CORTESE)
Néanmoins, l’efficacité de ces méthodes serait authentique sur les symptômes d’opposition et la qualité de vie.
Ces actions bien conduites participent largement à la qualité de la prise en charge multifocale engagée
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s