Tout savoir sur les médicaments sans rien avaler…

DDe71CxX-istock-000010300239xsmall-s-
Non, il ne s’agit pas du nouveau vaisseau spatial de Luke Skywalker, mais tout simplement de la molécule de méthylphénidate que vous êtes amenés à donner à votre tout petit qui bouge beaucoup, quand des techniques éducatives et rééducatives, des aménagements scolaires et des conseils ne suffisent plus.

 

Que sait-on d’un médicament à part qu’on doit l’avaler: petit cours de pharmacologie essentielle :

1 C’est quoi un médicament ?

NATURE : Substance qui provoque une modification des fonctions biologiques par action chimique.
Action sur une cible (récepteur : exemple de la testostérone, il existe chez certaines personnes beaucoup de récepteurs au niveau du cuir chevelu, ce qui explique la calvitie…)
CIRCUIT : administration à distance du site d’action : voie orale pour agir sur le cerveau… Eh oui… il fallait le dire…
NATURE PHYSIQUE : solide (aspirine, ritaline), liquide (éthanol), gazeux (monoxyde d’azote)
TAILLE :Très petit (Lithium PM = 7)
Très grand (altéphase, t-PA, PM = 59050, tt des AVC) : ce qui explique que le « trucmuche » 500 mg n’est pas forcément plus fort que le « machinchose » 15 mg…
STRUCTURE : Configuration tri-dimensionnelle
Phénomène de chiralité (énantiomères) : imaginez vos deux mains : dans la nature, les molécules circulantes ont la même forme, une droite une gauche, mais dans ces molécules circulantes, une seule est efficace

2 D’où viennent-ils ?

VEGETALE : ex : morphine, strychnine… !!!

ANIMALE : Hormone (GH)

SYNTHETIQUE : synthèse chimique totale

BIOGENETIQUE : hormones, interféron

…ainsi, rien ne sert de fantasmer sur les bienfaits de la phytothérapie par rapport aux produits de synthèse, Dame nature a concocté des produits naturels bien toxiques, le fait qu’un produit soit chimique et de fabrication humaine n’est pas à considérer comme un risque supplémentaire. Certaines molécules à base de plante on des principes authentiquement actifs mais ont également de nombreuses associations déconseillées et sont souvent moins étudiés que des molécules standard.

3 la pharmacocinétique du méthylphénidate

Parents, vous avez fait le grand pas, vous avez accepté que votre enfant qui présente un TDAH avait besoin d’un traitement médicamenteux en plus de toutes les stratégies proposées, en individuel ou en groupe, les aménagements scolaires, et toute la littérature que vous avez pu ingurgité pour mieux comprendre votre enfant et vous sentir plus apte comme parent… je vous rassure, vous faisiez déjà avant du mieux que vous pouviez…

Voilà comment s’installe le méthylphénidate dans le corps de votre enfant :

 

Avec une forme rapide, le médicament disparait presque dans l’organisme à midi : votre enfant qui arrive à se concentrer le matin n’arrive plus à se concentrer l’après midi.

Avec une forme à libération prolongée, l’efficacité va jusqu’au soir : avec beaucoup de chance, votre enfant est encore capable de mobiliser son attention au moment des devoirs à la maison,… mais le plus souvent… non…

La morale de l’histoire, c’est que la ritaline n’est pas le médicament pour les mamans, mais pour les enseignantes : vous allez retrouver votre enfant dispersé le soir, … parfois même plus agité qu’avant car un effet rebond existe… mais dîtes vous bien qu’il a pleinement profité de sa journée d’école, et qu’il a vraiment besoin de se dépenser… Il est souvent intéressant d’expliquer la cinétique du médicament à son enseignante pour lui alléger les devoirs.

Enfin, lorsque vous ne donnez pas le méthylphénidate le lendemain… il n’est plus présent dans l’organisme, et si vous êtes inquiets de constater la modification de son comportement que la molécule entraine, rassurez-vous, nous ne l’avons pas changé votre enfant, c’est le même, … c’est juste étrange qu’il arrive à focaliser son attention et à hyper-investir certains domaines alors qu’avant il tourbillonait…

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s