Les aménagements scolaires : la clé de la réussite avec un enfant TDAH à l’école

Les aménagements scolaires dans le TDAH
Les aménagements scolaires dans le TDAH

Dans la jungle des pistes de travail avec l’enfant, nous avons identifié des documents ressources que nous partageons régulièrement avec les parents et les enseignants.

Ces documents complètent et aident à préciser le contenu du PPRE, du PAP, du PPS, qui sont des programmes établis en partenariat avec l’enseignant pour faire face aux difficultés spécifiques que votre enfant rencontre.

Le premier est un document édité par l’inspection académique de Paris, sous la direction du Pr Purper Ouakil, qui explique brièvement la nature du TDAH et qui donne des conseils pour gérer chaque comportement-problème rencontré à l’école ou à la maison.

Mon élève ou mon enfant a des difficultés d’attention, voilà ce que je peux faire….

Mon enfant ou mon élève a des difficultés pour s’organiser, voilà ce que je peux faire…

https://www.ac-paris.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2011-10/plaquette_tdah.pdf

Il s’agit d’un excellent document.

tdah10      Un autre document est utilisé pour aller plus loin, et a été développé connaissant le besoin  de conceptualisation des enseignants, et leur volonté de garder une indépendance professionnelle et de travailler en fonction des initiatives qu’ils jugent  pertinentes et possibles Des actions possibles sont listées sous la rubrique : aménagements pédagogiques, aménagements des règles, aménagements du temps et de l’espace, aménagements liés à la prise d’un traitement médicamenteux.

Ce document est présenté ici sous une forme synthétique, et peut vous être transmis par mail si vous êtes un professionnel.

Les aménagements de l’espace

Réfléchir au placement de l’élève dans la classe :
éviter un emplacement central, tout comme le placement près de portes ou de fenêtres 
Offrir à l’élève un emplacement suffisamment reconnu, différencié, matérialisé :
proximité d’un mur, armoire, étagère… voire marquages de couleur pour délimiter des zones de travail 

Possibilité aussi de placement près du bureau de l’enseignant,
car le contact notamment visuel peut être important pour ramener l’enfant à son activité studieuse. 

Penser également le plan global de la classe et les modalités de fonctionnement induites. Placer à proximité de l’élève des camarades pouvant lui offrir un « point d’appui ». Prévoir, si possible un lieu permettant à l’élève de se mettre à l’écart et de se recentrer. Prévoir des objets permettant de se remobiliser : « boîtes à secrets », cahier de dessin, ou d’évacuer ses pulsions, « ardoise à colère »,
« feuille-gribouillage ». Permettre enfin à l’enfant de bouger (sans trop déranger la classe).
…………………………………………………………………………………………….………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………. 
Les aménagements du temps

Moduler temps courts/temps longs ; temps collectifs/temps individuels ; temps d’apprentissage/temps permettant de récupérer, voire de ne rien faire si l’enfant en a besoin… 

Fragmentation des activités nécessaire (1. 2. 3….) + parole souhaitée de l’adulte pour remobiliser l’enfant entre chaque étape. 

Installer des rituels 

Etre particulièrement vigilant sur le temps d’arrivée en classe. Prendre à ce moment le temps d’une relation duelle adulte/enfant ; motiver l’enfant, le valoriser, le remobiliser 

Autoriser les temps de décompression nécessaires, même avec interruption de l’activité (isolement en classe, déplacements en classe, « gratuits » ou avec prétexte social par ex pour effacer un tableau, aller chercher ou transmettre un document ; ou brèves sorties à l’extérieur de la classe ;
Attention également à « remettre du lien » lors de la reprise d’activité 

Clarifier tout ce qui relève de l’emploi du temps 

Penser à l’adaptation des situations d’évaluation (peut-être plus en termes de fractionnement et de «différé» qu’en temps supplémentaire) 

Les aménagements des règles et des relations

Différencier la Loi, qui n’est pas négociable (l’école comme lieu d’apprentissage, lieu où la sécurité de tous doit être assurée…ect), et les règles, qui peuvent l’être (ce qui signifie : établies de façon
explicite, justifiées, contractualisées au moins verbalement, voire par écrit, et acceptées, qui sont établies dans le cadre du projet personnalisé ou entre l’enseignant et l’enfant) 

Poser le cadre et ne pas craindre les rappels de la norme ( préciser le chemin à parcourir, « poser l’écart » en indiquant ce qui serait un objectif visé, une compétence comportementale à installer, peut être structurant), mais faire preuve de tolérance face aux difficultés spécifiques de l’élève (on peut tolérer un peu d’agitation motrice, des oublis de matériel,…) Dans tous les cas situer les comportements de l’élève dans une perspective d’évolution personnelle et non dans une comparaison potentiellement dévalorisante par rapport aux autres. 

La sanction est parfois nécessaire, puisqu’elle indique les limites qui «contiennent». Mais ne pas oublier que ces enfants ont été ou sont souvent beaucoup punis… Cette sanction doit être constructive (vigilance à avoir sur les paroles, qui inscrivent dans une perspective d’évolution et n’enferment pas : dire « tu reviendras quand tu seras calmé » n’est pas la même chose que dire « sors » !… » : on va donc revenir sur l’incident plus tard quand l’enfant sera accessible au dialogue 

Permettre à l’élève d’identifier les moments où il a dépassé les limites tolérées (et si possible de « poser des mots ») – tenue d’une sorte de « journal de comportement» qui peut sans doute être plus intéressante que les formules style «permis à points» auxquelles ces élèves ne peuvent pas forcément adhérer (ils perdent rapidement tous leurs points et ne posent pas assez de sens sur cet outil ; le permis point est efficace s’il s’accompagne d’une démarche de réflexion spécifique) 

Et parallèlement utiliser toutes les occasions de mettre en jeu le « renforcement positif » par les encouragements et feedback autour des réussites et progrès, en termes de comportement comme en termes d’apprentissages. 
Les aménagements pédagogiques

Prise en compte du handicap spécifique dans la stratégie pédagogique mise en œuvre par l’enseignant :

Favoriser l’éveil et l’orientation de l’attention 
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Limitation de l’impulsivité 
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Inhibition/sélection des informations 
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Construction de liens de sens 
………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Organisation matérielle du quotidien 

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Les aménagements en lien avec une prise médicamenteuse

Prise en compte de la cinétique du médicament psycho-stimulant dans l’organisation de la journée de l’élève 

Identification et administration ou non d’un traitement apaisant (lorsque l’enfant s’agite de manière excessive, sans qu’une réponse ne soit obtenue en appliquant des règles d’éducation ordinaire) 

Les aménagements nécessaires du fait de troubles associés

Dyslexie, dysorthographie, dysgraphie, baisse de l’estime de soi…. 
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

Autres aménagements proposés dans le cadre d’un enfant qui présente une hyperactivité associée à un déficit attentionnel.
……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Publicités

23 réflexions sur “Les aménagements scolaires : la clé de la réussite avec un enfant TDAH à l’école

  1. Bonjour,
    Je suis psychoéducatrice dans une école primaire et j’aimerais recevoir le document complet sur les aménagements à faire pour aider les élèves en classe. Vous indiquez que vous avez fait une synthèse (que je trouve extrêmement intéressante) mais j’aimerais pouvoir aller plus loin en ayant en main le document complet, serait-ce possible de me le faire parvenir. Merci beaucoup

    J'aime

    1. Bonjour!
      Je suis éducatrice spécialisée et plusieurs des enfants que j’accompagne ont un TDA/H <Est ce possible de me faire parvenir le document complet.
      Merci et bonne journée

      J'aime

  2. Bonjour,
    Je suis enseignante et au moins 2 de mes élèves ont des troubles de l’attention avérés.
    Pourrais-je obtenir le document complet? Cela me serai d’une grande aide .
    Merci

    J'aime

  3. Bonjour
    Je suis orthophoniste et également très intéressée par ce précieux document . Serait il possible de me le faire parvenir par mail ? Merci de votre partage !

    J'aime

  4. Je suis maman et je veux adapter avec la maitresse de CM2 le PAP etablit l’an passé pour dyslexie et y inclure le TDA. Votre document fera plus de point que toutes mes recommandations de maman. Merci

    J'aime

  5. bonkour
    Je suis Aesh et je suis un élève de collège .Pourrais-je avoir votre document complet afin de pouvoir donner des pistes aux enseignants et pouvoir amenager des choses avec mon élève.
    J’envisage un tableau de comportement afin qu’il prenne conscience des moments où il ne deconcentre.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s